Le marché de la relation et du sexe

Les lois de l’économie peuvent s’appliquer au marché des relations amoureuses et intimes.

Plusieurs facteurs biologiques et physiologiques font que les hommes ont tendance à être plus demandeur de sexe que les femmes. Les femmes sont néanmoins plus demandeuses de relation à long terme que les hommes. Les relations amoureuses homme-femme sont plus ou moins transactionnelles. La femme échange le sexe contre quelque chose, cela peut être de l’attention, de l’affection, et /ou de l’argent. L’homme veut du sexe en investissant le moins possible. La femme veut obtenir le maximum d’investissement qu’elle puisse obtenir d’un homme. D’un point de vue biologique, une relation de “sex-friend” est avantageuse pour l’homme (du sexe sans investissement) et une relation purement amicale est avantageuse pour la femme ( de l’investissement sans sexe). Ces 2 types de relations amoureuses sont fondamentalement opposées.

En clair, toutes les femmes ont un coût, pas que les prostitués.

La différence majeure entre la prostitué et le femme du quotidien est la suivante :

La prostitution échange du sexe contre de l’argent et uniquement de l’argent. Il s’agit d’une transaction directe et explicite. Cette transaction s’apparente à un achat.

En général, la femme du quotidien échange du sexe après avoir obtenu une certaine quantité d’attention de la part de l’homme, par le biais de « dates » par exemple.

Il s’agit d’une transaction indirecte et implicite, l’homme investis du temps, et de l’argent (pas obligatoire pour l’argent) sans avoir la certitude d’obtenir la femme. Ici, cette transaction s’apparente à un pari ou un investissement. L’homme pari ou investi son temps pour tenter parvenir à ses fins, rien n’est certain.

Le seul cas où une femme peut s’offrir à un homme sans demander quoique ce soit de la part de l’homme est lorsqu’elle considère la valeur sexuel de cet homme bien supérieur à la sienne.

Les mâles se sont TOUJOURS affrontés pour l’accès aux femelles, tandis que celles-ci n’ont presque jamais de mal à trouver un partenaire quand elles en désirent un.

Pour clarifier : les hommes luttent entre eux pour avoir accès aux femmes : les perdants n’auront rien. Tandis que les femmes luttent pour avoir le meilleur partenaire masculin possible : les perdantes auront quand même quelqu’un, mais pas aussi bien qu’elles le souhaitaient.

La drague, l’art de la séduction est là pour maximiser votre valeur sur le marché sexuel.

En adoptant une attitude d’homme qui a de la valeur, en sachant se mettre en avant, un homme qui vaut 6/10 peut donner l’illusion d’être un 7 par exemple.

Comment se définit la valeur sexuelle dans le marché des relations amoureuses ?

La valeur sexuelle d’une femme se concentre sur sa beauté, sa jeunesse, sa fertilité.

C’est un fait appuyé par de nombreuses études. Une jolie jeune fille, féminine va attirée beaucoup d’hommes quelque soit ses diplômes, ses études, sa culture. (la femme jeune est favorisée : https://supramasculinité.com/jeune-fille-ou-fille-mure)

Pour la valeur sexuelle d’un homme, c’est un peu plus complexe.

La valeur sexuelle d’un homme est dictée par sa beauté, mais aussi par son statut social.

Un exemple concret :

Prenons une jeune jolie fille de 20 ans étudiante, et une femme chirurgien avec un physique moyen de 34 ans. La jeune de 20 ans aurait inévitablement plus de succès auprès des hommes.

Changeons la fille de 20 ans et mettons un garçon de 20 ans, changeons la femme chirurgien et mettons un homme chirurgien. Le chirurgien de 34 ans aura inévitablement plus de succès auprès des femmes que le jeune de 20 ans.

Qu’est ce qui peut altérer le marché des relations amoureuses ?

Tout comme le marché économique, le marché sexuel dépend simplement de l’offre et de la demande.

Dans les environnements, où le nombre des femmes est bien supérieur aux nombres d’hommes, on a une offre importante par conséquent le « prix » de sexe diminue, d’où une augmentation du nombre de relations purement charnelles.

La prostitution permet aux hommes d’acquérir du sexe par un simple échange monétaire dont le prix est fixé à l’avance. Ainsi, la prostitution baisse drastiquement le « prix » du sexe.

D’innombrables études le démontre: https://www.sciencedaily.com/releases/2015/12/151209105057.htm

https://link.springer.com/article/10.1007/s12115-012-9592-2

Dans le passé, les relations sexuelles hors mariage étaient formellement interdite . Pour coucher avec une femme, tu devais lui passer la bague au doigt. Par conséquent, le “prix” du sexe était très élevé. Conséquence ? A priori peu de relations purement sexuelles avaient lieu hors mariage, la majorité des relations avaient lieu après que l’homme est légalement épousé la femme. L’homme avait accès à l’intimité de la femme, après un investissement substantiel.

En tant qu’homme si tu ne veux pas être perdant dans ce marché, tu vas devoir travailler sur toi même pour maximiser ta valeur. Le mot d’ordre est et sera toujours le même :

Deviens la meilleur version de toi même.